24 novembre 2017

aniMAL

  La corde qui entoure mon cou est tellement serrée que j’ai du mal à respirer. A chacun de mes mouvements, ma chair saigne davantage. JE peux sentir chacun des filaments arracher une goutte d’acide déposée méticuleusement sur cette plaie, une lame de rasoir tailladant un bout de viande à chacun de mes tremblements. L’écho de ma douleur raisonne dans mon estomac vide. Ma langue pâteuse peine à se décoller de mon palais. JE ne sais plus depuis combien de temps je suis là. Mon esprit divague vers des bribes de souvenirs... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 16:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]