21 janvier 2017

Animal lecteur

  Devant le miroir de l'aube ,                                   Les yeux dans les yeux, comateux,              L'autre me devisage,                                     Naïveté ensevelie sous l’ombre d’un visage buriné ,                            ... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 00:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2017

Après la nuit, avant l’aube

    Juste avant de rejoindre Morphée, L’encéphale en éruption, Les gouaches de l’existence se dessinent, Les aquarelles de demain se devinent, Tourment d’une rencontre inévitable, Emoi d’un instant attendu, Je gigote des extrémités, Continuité de mes tergiversations, La lave coule dans mes veines, Oranges sanguines acides, Les mains croisées sur le torse, Dépouille vivante en demi-sommeil, L’œil cherche une forme au plafond, Une respiration à mes côtés, Métronome de l’âme joueuse, Régulant les terreurs... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2017

Apocalypse Snow

Le trottoir brille, D’une fine couche de sucre glace, La petite fille trébuche, Le souffle court, Doigts violacés, « L’hiver n’a aucune pitié » pense t’elle, Un trou dans son collant noir, Son souffle, Chalumeau de fragilité, Dans la neige trop lisse, Dessine un crocodile sans queue, Poisson-chat cyclope, Vapeurs de narines de dragons, Fumée de cigarettes pour enfants, S’envolant  entre deux nuages cotonneux, Là où les corbeaux ricanent, Charbons dans le ciel orageux, Flocons d’incertitude recouvrant... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2016

« Les maux d’un grumeau »

  Un grumeau aux mots crus nageait dans une flaque de lait, De la farine plein le nez, il hallucinait. « Je suis une pâte à crêpes bien lisse » hurlait-il, avant de s’enliser au fond d’un saladier. De petites bulles remontèrent à la surface, micro-prout de farine, Sa manière à lui, de faire face aux levures assassines qui pullulent. Il se morfond, collé à l’obscurité du métal, Prêt à mordre une louche inconsciente de ses bactéries de morfal. Les vapeurs de fleurs d’oranger attaquent son système graisseux, Le... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2016

La boite à bouloches

      Les pieds suspendus dans un vide abyssal de trente centimètres, elle secoue ses gambettes de moineau pour signifier à sa mère que le travail peut commencer. Ses grands yeux verts sont des armes de séduction massive traversant d’un regard perçant le cœur fragile des caïds du bac à sable. Elle s’applique à décrocher les bouloches de son collant rose malabar pour les déposer précieusement dans sa boite à Choco BN top-secrète. Petite main discrète du pharaon de ses rêves, voilà plusieurs semaines que chaque... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2016

Faites des gosses (ou pas)

        35 ans, pas d’enfants. Bonne chance. Examiné de haut en bas à chaque repas de famille, non pas à cause de ses goûts vestimentaires crapuleux mais pour tenter de débusquer ce qui cloche dans cette petite tête de Tanguy égoïste.   Il n’habite plus chez ses parents depuis belle lurette pourtant, a un vrai travail avec un salaire décent et cuisine la blanquette de veau encore mieux que Bocuse mais reste une personne puérile en comparaison de son frangin, père de deux marmots et qui lui, en sacrifice au Dieu Parentalité,... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 17:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juin 2016

Tramway A : la dame sans âge

      www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Nous sommes collés l’un contre l’autre subissant le dandinement  du wagon qui tangue au rythme des accélérations et freinages brusques du conducteur. Une odeur de chien mouillé émane du type à côté de moi. C’est toujours comme ça lorsqu’il pleut. Les gens se ruent dans les transports en commun comme si leur vie en dépendait.  Une simple goutte de pluie sur une chevelure parfaitement permanentée pourrait réduire toute une journée à néant. Imaginez... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2016

Tramway A : Michel le rebelle

      www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Je suis encore à moitié endormi, contemplant le monde qui  gesticule comme une fourmilière dans laquelle Dieu aurait donné un coup de pied par dépit. Je vaque à mes pensées. Ne pas oublier de sortir à la bonne station, passer un coup de fil, récupérer les dossiers et préparer le compte-rendu de la réunion d’hier. « Pour vivre heureux, vivons cachés. Allez donc dire cela à Elisabeth Fritzl » braille une voix en face de moi. Je suis pris en... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2016

« Les lunettes à vision enfantine »

       www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Dans ce brouhaha quotidien, ce spleen sociétal ou j’essaie d’avancer en tâtonnant l’avenir avec la canne blanche de la naïveté,  j’aperçois épisodiquement une lueur d’espoir ; Là-bas, au fond du tunnel de la gentrification, la plénitude se réincarne en un chérubin rayonnant dans une poussette aux roues crasseuses. Le bonheur jaillit par intermittence dans ce sourire innocent, la tétine fermement collée à de petites dents de lait de piranhas. Privilège  de l’insouciance, une goutte... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

« La dame aux chamélias »

        www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Tirant  son cabas à roulettes au motif écossais aussi péniblement que le poids d’une vie bien remplie, Madame Edmée traîne sa paire de Mephisto au travers des allées surchargées du Simply Market.  Elle se perd dans cette multitude de compotes de pommes et de soupes déshydratées. « Peut-être qu’avant nous avions moins de choix mais au moins nous savions ce que nous mangions » pense-t-elle à voix basse en lisant la composition d’une... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]