05 juin 2015

« Le café des clones »

     www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Après plusieurs mois d’hibernation à me nourrir de livres et de coquillettes, je  décide de sortir de mon 57 m² caniculaire pour me frotter au monde et à cette agitation estivale. L’été stimule même les vampires, qui, la peau blanche à force de rester cloîtrer à bouquiner  les volets fermés, se risquent à laisser les rayons du soleil leur rappeler qu’ils sont vulnérables et sujets aux coups de soleil. Les terrasses de cafés pullulent comme une... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 16:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 mai 2015

Cogitation d’un suicidaire maladroit

     www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Se suicider n’est pas une mince affaire. Lorsque je lisais dans les journaux les exploits de ces anonymes désespérés qui réussissent à mettre fin à leurs jours du premier coup, je pensais qu’il n’y avait rien de très compliqué à disparaître du monde des vivants  et que tout était  affaire de motivation et d’organisation. Parce que le suicide, ce  n’est pas juste vouloir mourir mais disparaître définitivement, nuance. Cela demande  de réelles... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2015

Un Coca-Cola de remords (partie 4)

    www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Chaque chose a une fin sauf la banane qui en a deux. Mon ami médecin s’est fait contrôlé par la sécurité sociale. Le verdict est sans appel : Trop d’arrêts maladie délivrés pour des motifs suspicieux. Je dois me résoudre à retourner travailler alors que mon esprit n’est pas prêt, lui. Porter son fardeau est une chose mais devoir écouter celui de ses collègues toute la journée derrière un ordinateur en créant des tableaux croisés sur Excel c’est de la torture.  ... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 12:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 avril 2015

Un Coca-Cola de remords (Partie 3)

        www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Les déménageurs sont arrivés tôt dans la matinée. Je peux distinguer leurs va et vient entre l’appartement d’Albert et le camion garé devant l’immeuble. Ils sont courageux ces types. Payés  trois fois rien à supporter le poids de pianos à queue et de cartons remplis de souvenirs. Ils déplacent des vies en se déplaçant les vertèbres. Ils touchent des objets aux histoires singulières comme de vulgaires boites de conserve qu’on déplace d’un rayon de... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2015

Ryan sans Gosling

www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag Lorsque j’entendis parler de toi il y a quelques années à la sortie du film Drive, j’ai d’abord pensé à un remake du film de Steven Spielberg « Il faut sauver le soldat Ryan ». Encore une grosse super-production hollywoodienne, des flingues, le drapeau américain qui flotte au vent pendant qu’un soldat traîne ses moignons en hurlant « God bless America ». Je t’avoue (Je me permets de tutoyer Ryanou, ne sois pas gêné, je sais mettre les gens à l’aise tu verras. Ne fais pas ton timide,... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2015

« Autopsie d’une transparence"

        www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag   Les fêtes de famille sont comme les dates d’anniversaire : Je ne m’en rappelle jamais. J’ai tenté de faire bonne figure lorsqu’un texto me réveilla de bonheur,  dimanche matin vers 11h45. C’est d’un œil hésitant et vitreux, avec la même concentration que pour un  test de lecture chez l’ophtalmologue, que je réussis à déchiffrer le contenu du précieux message « N’oublie pas de récupérer le bouquet chez le fleuriste avant d’aller chez... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2015

« Le quart d’heure post-rupture »

   www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag Je pourrais détailler la succession d’événements qui a conduit à cette rupture mais ça n’a pas grande importance. L’histoire est bien connue. Dans un couple, peut-être que l ‘important n’est pas de vouloir rendre l’autre heureux, c’est de se rendre heureux et d’offrir ce bonheur à l’autre disait Jacques Salomé. Je n’étais pas heureux et ce qui devait arriver, arriva. Je ne fus pas surpris lorsqu’Elle m’annonça, le regard fuyant « il faut qu’on parle toi et moi, c’est... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2015

« Calvitie Beach »

     www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag     Fallait voir sa tête lorsqu’il a vu mon frangin apparaître sur sa tempe droite. Il a failli s’étouffer devant le miroir. Des plaques rouges poussèrent  sur ses joues, de fines perles de sueurs glissèrent sur son cou tel un boa gluant à la recherche d’une proie innocente. Il a ouvert l’armoire à pharmacie d’un coup sec pour se saisir du scalpel du pauvre : sa pince à épiler. Le silence sentait la mort. J’ai vu mon frère décapité sous mes... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2015

"Le souffle de Gisèle"

www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag Je m’appelle Gisèle. J’ai 58 ans, 5 enfants, 3 ex-maris et 10 kilos en trop. Tout est chiffré en ce bas monde, le taux de cholestérol, la taille moyenne du pénis, le nombre de calories par barre chocolatée alors je fais pareil, je me décris comme dans un article sur le chômage dans Challenge Magazine. Je vis dans un appartement gigantesque de 110 m². Six pièces, sept radiateurs, onze chaises, neuf coussins et trois télévisions. Malgré ces... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 19:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2015

« 50 secondes de Grey » (50 nuances de Grey, dans la vraie vie)

       www.facebook.com/lavieabsurdedeMrZag J’ai commencé ce job de pigiste pour deux raisons. D’abord parce que j’avais besoin de tunes et ensuite parce qu’il fallait que je dépanne ma collocataire Katherine, qui, à genoux devant les toilettes à faire le brame du cerf en pleine gastro me suppliait de ne pas la laisser tomber au risque d’être virée. Par pitié, et afin de ne pas payer le loyer toute seule, je débarquai dans une entreprise en piteux état. Le responsable, Christian Grey, est une caricature de... [Lire la suite]
Posté par Mr Zag à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]